Jardinage : quels travaux privilégier en saison de pluie ?

Les saisons de pluie sont propices pour le jardinage. Cependant, il est nécessaire de planifier des travaux d’aménagement et d’entretien pour que vos plantes puissent pleinement bénéficier de la pluie. Aussi étonnant que cela puisse paraître, des travaux de jardinage sont nécessaires durant cette période. Il vous sera d’ailleurs possible de mener différents travaux.

Les travaux à réaliser avant la pluie

Dès l’annonce de la saison de pluie, vous pouvez déjà préparer votre jardin. Dans ce cas de figure, de nombreux travaux simples sont réalisables. Il s’agit surtout d’aménagements faciles qui permettent à vos plantes de bénéficier des apports de la pluie.

Préparer un compost

Il n’y a pas de meilleur moment pour préparer un compost que quelques jours avant la pluie. Commencez par ramasser les débris, les feuilles mortes et les rameaux. Broyez-les et laissez-les se tasser. Une fois que la pluie aura arrosé ce composte, celui-ci montera rapidement en température et sera rapidement utilisable.

Réaliser des trous de plantation

Cette opération doit être faite après les premières averses, car le sol sera plus mou. Mais, vous pouvez aussi le réaliser avant, si le sol n’est pas trop dur. Dans ce cas, les premières pluies se chargeront de le mouiller en profondeur.

Réaliser les semis

Une fois le sol correctement préparé, vous pouvez réaliser le semis. Pour les fleurs, l’opération est plus ou moins facile. En revanche, pour semer du gazon, les conditions sont différentes. En effet, une pluie d’orage ne convient pas au gazon. Donc avant de vous lancer, consultez les prévisions météorologiques.

Que peut-on faire pendant un jour de pluie ?

Si la pluie fait le bonheur de vos plantes d’extérieur, il est dommage de ne pas profiter de cette opportunité pour vos plantes intérieures. Plusieurs options s’offrent à vous pour en prendre soin.

D’un côté, vous pouvez récupérer l’eau de pluie, notamment avec des bacs de récupération ou placer tout simplement vos arrosoirs dehors pour les remplir pendant qu’il pleut.

D’un autre côté, vous pouvez aussi sortir vos plantes d’intérieur sur le balcon ou dans la cour. Cela permet de vous passer de l’arrosage. Cependant, veillez d’abord à retirer les feuilles mortes avant de vous lancer. De même, assurez-vous que l’évacuation de l’eau dans les fonds du pot soit fonctionnelle. Sachez-le, une stagnation d’eau pourrait pourrir la racine.

Les travaux d’entretien après la pluie

Une fois l’orage passé, de nombreuses activités sont réalisables. Le choix dépendra de la plante que vous souhaitez entretenir.

Pour le gazon

Selon la quantité d’eau de pluie, votre gazon poussera beaucoup, mais pas uniformément. La tonte sera donc nécessaire. Dans ce cas, procédez petit à petit et coupez au maximum à mi-hauteur du gazon. Une tonte trop rase peut le jaunir et défigurer votre jardin. Pour bien faire, procédez par une tonte pendant 3 jours consécutifs une fois que le sol le permet.

Pour les fleurs

Après une bonne séance d’arrosage, les fleurs se porteront à merveille. Les escargots et les limaces seront également de retour. Il faudra donc lutter contre ces envahisseurs avant qu’ils ne ravagent vos plantes. Pour ce faire, de nombreuses méthodes s’offrent à vos, mais privilégiez les méthodes naturelles.

Vous pouvez également commencer à repiquer les plantules pour que votre jardin soit toujours agrémenté de fleurs. Commencez par enlever les mauvaises herbes et à travailler le sol avant de procéder à la replantation. Vos jeunes pouces repartiront de plus belle.

Pour le potager

Pour ceux qui possèdent un potager, l’activité à privilégier est le nettoyage des plantes, qui consiste à débarrasser des feuilles mortes, des mauvaises herbes et à couvrir le sol de paille afin d’éviter un assèchement trop brutal.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :