Comment créer un jardin anglais ?

Vous voulez créer un jardin moins régulier et sophistiqué ? Un jardin à l’image de la nature ? Le jardin japonais et le jardin anglais en sont des exemples, étant à l’opposé du jardin classique français. On peut les aménager de différentes manières, mais on va se concentrer sur le jardin anglais.

Les principes du jardin à l’anglaise

Le jardin à l’anglaise se caractérise notamment par son humeur poétique, romantique et campagnard. Il est évidemment très bien étudié comme le jardin français, mais il laisse la nature s’exprimer. Les angles droits, les topiaires, les plantations symétriques n’ont donc pas leur place dans ce décor. Ainsi, des massifs foisonnants et fleuris subliment le jardin, en plus du mobilier, des points d’eau et d’autres éléments de décor.

Laissant place aux formes courbes et irrégulières, le jardin anglais est reconnaissable par ses allées sinueuses bordées de pavées. En visitant alors un jardin anglais, on a l’impression de découvrir de nouveaux recoins dissimulés. C’est ce qui fait d’ailleurs son charme. Mais malgré son aspect irrégulier, le jardin anglais est bien organisé. La profusion des végétations plantées en succession est clairement mise en évidence, aussi bien que le gazon proprement coupé.

Trouver un professionnel pour créer un jardin anglais

Vous pouvez aménager votre jardin anglais vous-même, en vous inspirant de quelques chefs-d’œuvre. Vous devez installer les composants typiques d’un jardin à l’anglaise pour qu’il puisse être appelé comme tel. En plus des éléments de décor, les plantes doivent être minutieusement choisies suivant leur saison.

Avec l’aide d’un expert, l’aménagement d’un jardin anglais sera bien fait rapidement. Spécialisée en aménagement paysager, l’entreprise JARDIN MOLINARI est à votre service pour créer le jardin de vos rêves. Elle se charge de la plantation de végétaux, de l’engazonnement, de la création de massifs et de l’harmonisation des parterres. La société dispose de plus 40 ans d’expérience en aménagement paysager. En choisissant ce professionnel, soyez sûr d’avoir un jardin fleuri toute l’année. Faites appel à ses services que vous soyez à Nice, Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat ou alentour.

Les composants phares d’un jardin anglais

Les plantes

Très riche en végétation, le jardin anglais mélange bien évidemment les massifs, les rosiers, les grimpantes, les arbustes et les arbres dans son décor. Concernant particulièrement les massifs, ils sont placés en bordure pour former les fameux mixed-borders. Ils peuvent être composés de différentes variétés de graminées et de vivaces. La différence de hauteur des plantes forme un jeu d’échelles sublime, car elles s’épanouissent côte à côte. Les épis touffus des graminées et les belles couleurs des vivaces font l’esthétique du jardin anglais, qui se veut être une véritable peinture vivante, tel un chef-d’œuvre. Pour garder un jardin garni toute l’année, on mise alors sur la succession des floraisons. Parmi les graminées et vivaces, on note les miscanthus, les stipas, les calamagrostis, les deschampsias, les anémones, les muscaris, les iris, les pivoines, les jonquilles, les phlox, les delphiniums, les myosotis, les hostas, les heuchères, les digitales, etc.

Les essences des arbres choisies sont notamment ceux des campagnes comme les chênes, les érables, les hêtres, les bouleaux, les tulipiers, les catalpas, etc. Puisque le jardin anglais se distingue aussi par l’opulence des fleurs, on préfère les arbustes foisonnants comme l’hortensia, les camélias, les azalées, les rhododendrons, les viornes, etc.

Pour ce qui est des rosiers, ils constituent le décor parfait pour les entrées. Sous forme grimpante, ils forment également une pluie de fleurs, notamment autour d’une fenêtre, sous une pergola ou une gloriette.

D’autres éléments de décor

Pour profiter d’une belle vue sur le paysage d’un jardin anglais, l’installation d’une construction pavillonnaire est recommandée. Si le belvédère s’installe dans la majorité des jardins à l’anglaise, le kiosque, la gloriette ou le gazebo font l’affaire.

Les points d’eau sont également des éléments typiques d’un jardin anglais. Pour imiter un paysage campagnard, une rivière est parfaite, ou pourquoi pas un bassin. Tous deux peuvent accueillir des canards et sont naturellement bordés d’arbres comme les prunus, ou encore les saules pleureurs.

Puisque le jardin anglais s’inspire de l’esthétique de la nature, il intègre également une grotte dans le paysage. Pour en créer, il faut effectuer un enrochement.

Tout compte fait, le jardin anglais suit des codes, malgré sa similarité avec un paysage naturel. Du point de vue de ses éléments et de sa structure, c’est le style de jardin représentatif de la nature sauvage, mais avec un trait de civilité.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :