arbre fruitier nain

Comment entretenir un arbre fruitier nain ?

Cultiver dans son petit jardin ou dans sa terrasse des petits arbres fruitiers est une excellente idée pour avoir des fruits frais. Comment les planter et les entretenir ? On vous expliquera en détails dans cet article.

Description d’un arbre fruitier nain

Lorsqu’on parle d’arbre fruitier nain, il s’agit de créer des arbres à croissance diminuée pour assurer la production de fruits. On n’évoque pas les variétés greffées ni les porte-greffes qui sont traités grâce à des produits qui ralentissent leur croissance. Selon la variété, la production de fruits nécessite en moyenne 2 à 5 ans. Il faut donc vous armer de patience lorsque vous vous lancez dans cette aventure. Même si leur taille ne se développe pas normalement, ces arbres donnent des fruits régulièrement. Ces arbres sont destinés à des petits jardins. Ils poussent très bien si vous les plantez dans un pot de 50 cm de profondeur et de diamètre.

L’entretien d’un arbre fruitier nain

Un végétal a toujours besoin d’entretien pour pouvoir survivre pendant plusieurs années. Pour commencer, il faut arroser régulièrement votre arbre fruitier nain. Cela permettra de garder la fraîcheur de la terre. Pour ce faire, vous devez préparer 10 à 15 litres d’eau environ toutes les deux semaines. Si vous avez un arbre fruitier dans un pot, il est impératif que la terre reste un peu humide.

Un arrosage une à trois fois par semaine est suffisant par rapport aux différentes conditions climatiques. Durant l’automne, vous devez ajouter un peu de fumure organique ou un engrais pour les fruitiers.

Pour ceux en pot, avec un volume de terre limitée, cette dernière s’épuise rapidement. Aussi une fertilisation régulière est nécessaire chaque mois avec un engrais spécial. Un arbre fruitier nain bien entretenu évitera les différentes maladies Pour cela, on vous conseille d’appliquer un traitement approprié pour lutter contre ces dernières.

On tient à préciser que les fruitiers utilisent des éléments nutritifs pour avoir des réserves et mieux affronter l’hiver. Par contre, il faut ajouter un engrais puisque les arbres en pots utilisent beaucoup de nutriments de substrat. Les dosages et la fréquence d’utilisation sur l’emballage doivent être respectés. Petit conseil de plus, il faut bien doser l’usage d’un engrais liquide chimique pour éviter de brûler les racines.

Tailler son fruitier nain

La taille de plantation est essentielle pour assurer le bon développement des arbres fruitiers. Elle n’est pas nécessaire pour une bonne fructification, mais pour garantir la conservation du fruitier nain avec de meilleures proportions.

Pendant sa première année, des pousses apparaissent sur les branches taillées. Laissez leur développement se passer normalement et gardez les pousses les mieux reparties. Ensuite, pour la deuxième année, au mois de février-mars, vous devez les retailler surtout les branches qui ont poussé durant l’été. Pour les autres années à venir, il faut équilibrer la taille des arbres et enlever les branches mortes.

Quelques points à connaître sur les maladies de

végétation

Au printemps, il faut utiliser des solutions à base de cuivre ou de fongicide pour lutter contre la monoliose. Cette maladie est très fréquente chez l’amandier et l’abricotier. Si des pucerons verts, noirs ou mauves apparaissent, vous devez agir sans tarder.

Durant l’été, il est déconseillé de faire tout type de traitement. En effet, c’est la période de formation des fruits. En automne, les feuilles des pêchers et des brugnoniers tombent facilement, l’utilisation de fongicide et de solution à base de cuivre est alors nécessaire.

Pendant la saison hivernale, il faut se préparer à lutter contre la cloque des feuilles qui tombent sur les pêchers. Un traitement est aussi nécessaire pour éviter l’apparition de ce champignon.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :